•  

    Lithéa:

    Littérature, théâtre et art Tsigane ! 

    Littérature, Théâtre et Art Tsigane! Quelle distance, au regard des événements de l'été 2010 et des clichés habituels qui sécrètent, depuis des siècles, tel un ange déchu, l' image d'un peuple du mal !

    Occulter cette diffamante allégorie serait bien sur inconscient, se focaliser dans une opposition farouche et hargneuse, incompatible avec la culture du partage qui est la notre, et l'ignorer, viendrait contrarier notre réelle volonté de citoyenneté nomade adaptée et notre recherche assidue d'harmonie territoriale vagabonde. En fait, toutes actions engagées seraintt indignes de notre ontologie, et de  la profonde sagesse transmise depuis de si nombreuses générations !

    Et l'histoire de l'humanité me prendras la main pour m'accompagner, si je dis qu'aujourd'hui, la civilisation Tsigane, quels que soit les abus, les tourments, les injustices ou les infamantes persécutions, ne c'est jamais souciée de quelconques représaille envers une autre civilisation !

    L'équation philosophique de notre existence se résume donc, depuis toujours, à transposer, transformer, convertir, détourner, recycler ces lapsus sociologiques, ou ces égarements théoriciens, en énergies durables, équitables et renouvelables, capables d'engendrer de nombreux et terribles enfants sauvages ! Enfants sauvages, certes, mais enfants d'une authentique filiation, homérique et intemporelle, originale descendance d'une noble et digne création nomade. Habile à sourire, habile à courtiser, voir même, habile à séduire les Muses ! 

    Égéries de bronze à l'airain cambré, ou à la chevelure d'étain, bien disposées à se laisser charmer par l'ailleurs!

    Égéries si inventives à colorer les mélodies swinguées des musiciens irrévérencieux.

    Égéries si promptes à façonner l'argile entre les doigts d'un manipulateur d'illusions.

    Égéries si fécondes à éclabousser sur le lin les huiles bigarrées d'un précoce éjaculateur de sort.

    Égéries si complices à murmurer, soupirer les textes balbutiants, confus, ou incohérents d'un peuple aux abois !

    Oui, je le confesse, notre pécher est celui là, nous nous sommes offert aux muses !

    Mais qui d'autre nous a offert sa protection ?

    Chemin pourtant bien hasardeux, c'est vrai, que celui de la littérature, pour parler d'une culture orale ! A croire que nos Maitresses se sont croisées sur nos feuilles blanches d'auteurs, au point d'y avoir confondu leurs amants !

    Bon, pour le théâtre, admettons que la comédie soit l'un des traits de ce peuple baladin, mais reconnaissez qu'a part dans le creux d'une oreille, on ne nous laisse pas si facilement l'occasion de nous exprimer !

    Mais surtout, je trouve l'expression bien imprudente que celle de la glaise ou de l'argile, pour un peuple sans terre ! A moins d'y voir, là dedans, la maquette d'une œuvre d'envergure !

    Les Muses sont ainsi !

    Elles aiment, se donnent, se partagent sans retenues, mais elles ne cherchent pas à savoir ce que devient le fruit de cet amour !

    Nous, on sait simplement de lui qu'il s'appelle L'Art Tsigane ! Mais c'est notre chair, notre sang, on l'aime, c'est tout ! Mais c'est vrai, qu'aimer, c'est vraiment ce qu'il iy a de plus facile à faire!

    Louis, Jean, Marcel Hognon

    ***

    Le projet Lithéa 2011, projet itinérant et de plein air, vise à une meilleure connaissance de la population, des traditions, et des arts Tsiganes, à travers un ensemble d’activités intellectuelles, artistiques, et artisanales. Les différents vecteurs culturels abordés, sont   le théâtre, la littérature, la sculpture, la peinture, la fabrication de bijoux, (la fonte du métal),  le façonnage de livre, la vannerie, ou encore l'Ostrakamancie, (consultation des Ostraka). L’ensemble de ces activités sont pratiquées dans un cadre familiale. (Famille Hognon). Lithéâ vise également à développer   une meilleure compréhension des cultures multiformes, et notamment les arts spécifiques liés à l’habitat traditionnel d’une famille nomade.  Lithéâ est orienté vers un public divers, comprenant notamment le grand public, les structures associatives, mais également l’éducation nationale. En effet, nous proposons, comme pour les autres éditions, en plus des représentations théâtrales, un programme adapté aux scolaires avec des séances d’ateliers, et d’initiations aux différents arts. Les activités, encadrés par des professionnelles, (Maison Des Artistes – AGESSA - Licence de spectacle), s’inscrivent également dans  l’animation du village, ou du site d’implantation. Le mode de vie clanique est l'une des cariatides des traditions Tsiganes, et bien que notre famille, tournée vers les arts, n'y fasse pas exception, nous perpétuons néanmoins, depuis de nombreuses générations, une tradition du voyage en harmonie avec ceux que nous côtoyons.

    Pour cette tournée Lithéâ 2011, et pour nous épauler, quelques autres artistes, se sont joints à nous.

    ***

    Une oeuvre de KABILA

    Une oeuvre de Marcel HOGNON

    Une oeuvre de Gérard GARTNER
    Une oeuvre du NAIN
    Une oeuvre de Tony GATLIF
    Terres cuites de Marcel Hognon
    Marcel Hognon, Gérard Gartner, Tony Gatlif, (Marie-Jo notre hôte), et David Kabila à Arles, en 2011
    *
    **
    ***
    **
    *
    Le programme

    Représentations théâtrales en plein air : Par le Djungalo Teatro.

    Spectacle. (Voir les dates en rouge, en bas sur Tournée 2011).

    Bubo :                    à 20h30. Libre participation

     

    Expositions : (Dans une ancienne roulotte)

    Peintures/Sculptures.

    Oeuvres de Gérard Gartner, Tony Gatlif, David Kabila, Marcel Hognon, Nain. 

    Chaque jour de 10 h à 19 h/ Entrée libre

    Littérature :

    Rencontre avec un auteur, et présentation d' œuvres d'auteurs divers.

    Chaque jour de 10 h  à 19 h

    Ateliers:

    Incitation à la lecture: Façonnage complet d'un livre. 15 €

    Approche de la sculpture. Réalisation d’une terre cuite6,50 €

    Approche de la peinture à l’huile. Réalisation d’une toile.10 €

    Fabrication de bijoux :  fonte du métal.15 €

    Chaque jour de 10 h à 19 h

    Vannerie. Réalisation d’un panier  (Le matin, et uniquement sur réservation). 50 €

    Ostraka:

    Consultez   l'Oracle du Vent, Tasoul et ses Ostraka, et interprétez sa réponse. 

    (Les Ostraka sont des tessons de terre cuite manuscrites).

    Chaque jour de 10 h à 18 h

    Débats :

    Aprés chaque spectacle, autour d’un ‘‘pot de l’amitié’’ offert.

    Pour les scolaires: remise d'un petit questionnaire ludique sur la population Tsigane.

    Quelques photos du spectacle Bubo.   

     Marcel et Tatiana Hognon, dans BUBO l'épouvantail.

     Alexis Hognon, dans BUBO

     Marcel Hognon, dans BUBO

    Anastassia Hognon, dans BUBO

    La tournée 2011

    En rouge,  les jours de representations du spectacle BUBO.

    MAI 2011: (Charente-Maritime) 2,3 St SAVINIEN - 4 CRAZANNES  - 6,7 St PORCHAIRE - 12,13,14 SAINTES - 16,17 RETAUD - 23,24 CHANIERS – 26 ROYAN - 27,28 DOMPIERRE sur Charente - (Charente) 30,31 BOUTIERS St TROJAN   

    JUIN 2011: 2,3,4 BOURG Charente - 6 St SIMON - 8,9,10 ANGEAC Charente – 12,13 VIBRAC - 16 MARCILLAC – LANVILLE –18 CHAMPNIERS  - 20, 21 MONTBRON  - (Dordogne)  23,24,25,26 VARAIGNES - 27,28 St PARDOUX la Rivière  29 THIVIERS 

    JUILLET 2011: (Haute vienne) St YRIEIX la PERCHE  - 5 VIGEOIS - (Lot) 11 CASTELNEAU   (Aveyron) 16 VILLEFRANCHE de Rouergue  –  (Tarn & Garonne) 18 NAJAC  - 22, 23,24 MONTRICOUX – Itinéraire Rom Européen. (Conseil de l’ Europe) - (Dordogne) 26 SIORAC-en-Périgord

    AOUT 2011: (Charente Maritime). 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,12,13,14, St PIERRE d’OLERON- Parc du château de Bonnemie.  

     

    Huile sur toile de Marcel Hognon 

    ***

    Infos, Reservations & Contact:

    Mouvement Intellectuel Tsigane

    1, chemin des étoiles - 16720 St Même les carrières.

    tél: 0617846625 - mail: amitsigane@gmail.com

     INFOS Djungalo Teatro:

    http://djungaloteatro.e-monsite.com

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique